Déshydrater des fruits et des légumes chez soi

Déshydrater des fruits et des légumes chez soi

Le soleil fait murir les fruits et les légumes, il les amène à maturité et nous profitons alors pleinement de leurs saveurs et de tous leurs minéraux, vitamines, fibres indispensable pour notre santé. Pour les conserver et en profiter toute l’année, une solution simple existe : les déshydrater.

Cela est possible :
– en les séchant au soleil : cela peut s’avérer très long
– en les séchant dans son four : le résultat est aléatoire et souvent très sec
– en achetant un déshydrateur : un moyen simple et pratique de conserver aussi bien la récolte de nos plantations que nos achats de fruits et légumes au marché.
– en fabricant son propre déshydrateur

Faire déshydrater ses fruits et légumes : mode d’emploi en vidéo

Le déshydrateur alimentaire

Un déshydrateur est muni d’un ventilateur qui fait circuler l’air à travers les plateaux.

Il en existe de deux types :
– les déshydrateurs verticaux (ventilation par la base) : idéal pour débuter dans la déshydratation

espacePrix et infos sur le déshydrateur Stockli
espacePrix et infos sur le déshydrateur Ezidri

– les déshydrateurs horizontaux (ventilation par le fond) : possibilité de sécher de grandes quantités avec une qualité constante

espacePrix et infos sur le déshydrateur Sedona Classic
espacePrix et infos sur le déshydrateur Excalibur 9 plateaux

A peu près tous les légumes et les fruits se prêtent à la déshydratation. On peut déshydrater sans aucun problème plusieurs variétés de fruits et légumes en même temps : les odeurs, les goûts, les couleurs ne se mélangent pas.
Chacun trouvera son bonheur avec les fruits et légumes séchées : le kiwi donnera envie avec sa belle couleur verte, les amoureux des pommes se régaleront avec toutes les variétés qui existent, les audacieux en cuisine sauront trouver de nouvelles façons de déguster ces aliments séchés comme par exemple, en faisant infuser des morceaux d’ananas séchés dans de l’eau bouillante.

La durée de séchage varie d’un aliment à l’autre

Suivant ce que l’on souhaite sécher, la durée de déshydratation ne va pas être la même. Voici quelques exemples :
– pour les fines herbes : 4 heures
– pour les bananes (bien mures) : de 15 à 18 heures
– pour les poires, abricots, pommes : au minimum 10 heures

Pour connaitre la durée pour chaque fruit et légume, n’hésitez pas à lire ces articles qui vous donnera quelques indications sur le séchage des légumes : http://deshydrateur.org/secher-legumes/ et des fruits : http://deshydrateur.org/sechage-fruit/.
Si vous souhaitez être incollable sur la déshydratation, ses temps de séchage et toutes les possibilités qu’offre cette technique de conservation, Le guide de la déshydratation alimentaire est l’ouvrage de référence qu’il vous faut.

Les avantages des fruits et légumes séchés

C’est bon !

Les adultes et les enfants raffolent de ces fruits et légumes séchés : cela permet à tous, petits et grands, de profiter du « vrai » goût des fruits et légumes sans qu’il y ait d’additifs divers, d’huile, de sel/sucre pour en modifier sa saveur et ainsi de bénéficier de toutes les vertus de l’aliment.
Cela permet aussi d’être inventif en proposant des chips de légumes (de betterave par exemple), une bonne alternative aux chips de pommes de terres salées et huilées.

C’est économique !

Une fois que vous avez fait l’achat d’un déshydrateur alimentaire, faire sécher ses aliments est très économique. Par exemple, avec un Sedona et un temps de déshydratation de 10 heures, cela vous coûte moins de 0,80€. Le prix de la conservation de vos récoltes (ou de vos achats au marché) est très faible par rapport au temps pendant lequel vous allez pouvoir profiter de ses aliments déshydratés. Cela évite le gaspillage, qui représente 20 kg de déchets alimentaire par français chaque année.

L’avis des nutritionnistes

Les fruits déshydratés sont préférables à de nombreux goûters du commerce (comme les viennoiseries par exemple) car ils apportent aux enfants l’énergie dont ils ont besoin ainsi que les vitamines et les minéraux contenus dans ces fruits séchés. Il faut néanmoins être vigilant à la quantité consommée car le sucre est très concentré après la déshydratation.
L’avantage des fruits et légumes séchés, c’est qu’on a la certitude de consommer un produit naturel.

Comment consommer les fruits et les légumes séchés

Il y a de nombreuses façons de consommer les produits séchés :
– en les trempant dans une purée d’amande 
– dans des gâteaux : muffins, biscuits, etc.
– en étant créatif avec une pizza aux fruits secs et fruits séchés
– en enrobant des fromages de chèvres de fruits séchés : fraises, raisins, abricots…
– etc.

Que faites-vous avec des fruits et légumes séchés ?

N’hésitez pas à les intégrer dans des recettes originales et faites nous part de vos créations culinaires ou de la meilleure façon selon vous de déguster ces aliments déshydratés.

Enregistrer

2 commentaires

  1. Je suis entrain de terminer un déshydrateur en utilisant le charbon. Ce concept est destiné aux endroits ou il n’y a pas d’électricité. Par contre cela marche aussi avec un brûleur à gaz.

  2. Je lis avec intérêt l’idée d’un déshydrateur au charbon ou au gas. Le charbon n’altère-t-il-pas le goût des légumes ?
    Vivant en Afrique australe où les pluies sont faibles mais l’ensoleillement abondant je me suis fabriqué un déshydrateur solaire qui m’épargne des centaines de dollars tous les ans. Le plus petit jardin en permaculture et rotation des produits cultivés: Trop de carottes un jour, trop de tomates le suivant, trop de poireaux, trop de poivrons, de pomme de terre, de chou-fleur, de brocolli . . Q’importe, on déshydrate et on mange à loisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 − quinze =