Comment faire des tomates séchées ?

Comment faire des tomates séchées ?

Tomates séchéesLes tomates séchées sont excellentes pour la santé. Si les italiens bénéficient d’un soleil idéal pour réaliser cette méthode de façon traditionnelle, la plupart des gens peuvent la réaliser chez eux grâce à la technique du séchage via un déshydratateur.

La tomate est un aliment très riche en vitamines (vitamine C, B3, B6 et K) et en oligo éléments (vitamine A, phosphore, magnésium et potassium). Elle peut se consommer toute l’année, et ce, même en hiver ! Elle apporte bon nombre de bienfaits dans l’alimentation à condition de bien la conserver pour préserver les nutriments et limiter le nombre de calories.

De août à octobre, c’est la saison des tomates. On en profite pour faire le plein de tomates bien juteuses et goûteuses et on les fait sécher au déshydrateur pour les conserver et les consommer tout au long de l’année ! Zoom sur les secrets de déshydratation des tomates qui visent à préserver toutes les vitamines et oligo-éléments qu’elles contiennent.

La tomate : un aliment santé

Si la tomate est réputée pour ses vertus antioxydantes grâce au lypocène qu’elle contient, ce pouvoir est redoublé lorsqu’elle est cuisinée (concentré de tomate, sauce tomate, coulis…) et séchée ! En étant déshydratée, elle conserve toutes ses propriétés antioxydantes, diurétiques et désintoxiquantes, ce qui lui donne une place de choix dans l’alimentation du quotidien.

Elle se conserve en règle générale dans de l’huile d’olive avec des aromates. Pour ceux et celles qui souhaitent perdre du poids ou faire attention à leur alimentation, mieux vaut éviter ce mode de conservation et privilégier une technique de séchage à l’état brut. Ainsi, elles ne contiendront aucune matière grasse, pour un apport de 200 calories pour 100 grammes.

Enfin, la tomate séchée est particulièrement recommandée pour les personnes qui souffrent de rétention d’eau : du fait de sa haute teneur en fibres et en oligo-éléments, la tomate permet de drainer le corps et d’évacuer l’eau retenue dans l’organisme. Couplée à un régime riche en fibres et à un litre et demi d’eau par jour, vous ressentirez vite les bienfaits de ce fruit !

Comment déshydrater les tomates ?

Tout d’abord, découpez les tomates en tranches larges (ou en moitié pour les tomates cerises). Cela permet de préserver un maximum de nutriments lors de la phase de déshydratation. De plus, votre tomate sera plus moelleuse et aura préservé tout sa saveur !

Comment faire des tomates séchées au déhsydrateur

Prix et infos sur le déshydrateur StockliLes tranches fines sont à proscrire car elles n’auront qu’un intérêt décoratif dans des salades ou dans les différents plats : elles perdront tous leurs bienfaits lors de la déshydratation. L’idéal pour bien faire la découpe est de commencer par la couper en deux et de faire des tranches en partant de l’intérieur vers l’extérieur.

Pour commencer la déshydratation, placez vos tomates découpées sur un plateau que vous insérerez dans le déshydrateur : le secret d’une cuisson pour les aliments séchés réside dans la basse température. En fonction du modèle de déshydrateur dont vous disposez, la durée varie de 6 à 36 heures ! Ces durées sont précisées pour chaque modèle dans la notice d’utilisation de l’appareil.

Une fois prêtes, il est conseillé de saler légèrement les tomates séchées car le sel contribue à une bonne conservation. Cependant, n’ayez pas la main trop lourde car si elles doivent être intégrées à des plats, elles seront une source de sel supplémentaire, ce qui n’est pas favorable pour la rétention d’eau !

Recettes avec des tomates séchées

Les gastronomes vont être ravis puisque les tomates séchées s’incorporent à la fois dans les plats chauds que dans les plats froids. En hiver comme en été, toutes les raisons sont bonnes pour les intégrer à notre alimentation !

Pour commencer et pour rester dans la tradition italienne, vous pourrez revisiter les tomates mozzarella en intégrant les tomates séchées : pour cela, alternez une tranche de tomate avec une tranche de mozzarella et une tomate séchée pour disposez votre plat. Quelques feuilles de basilic et un filet d’huile d’olive feront de nombreux adeptes !

Vous pouvez également les intégrer dans les risottos après la cuisson, de façon à ce que la tomate séchée ne soit pas ramollie et conserve tout son goût. Découpez les tranches en petit morceaux (vous pouvez aussi la râper) une fois que l’assiette est servie. Cette opération peut être également appliquée sur les pizzas, les gratins ainsi que sur les plats de pâtes !

Là où la tomate séchée rencontre le plus grand succès est sans aucun doute dans les salades estivales : elle s’harmonise parfaitement avec la salade verte, l’avocat, la fêta, les poivrons, le maïs ou encore les cœurs d’artichauts. Pour les intégrer dans une salade composée à base de pâtes ou de riz, découpez-les en fines lamelles et ajoutez les à la dernière minute.

N’hésitez pas à partager avec nous en commentaires vos astuces ou vos recettes utilisant les tomates séchées !

2 commentaires

  1. Nous envoyons tout au déshydrateur ? Nous enlevons pas les graines de sorte à faire sécher que la chair ?
    Merci

  2. Vous pouvez tout laisser… ou enlever les graines des tomates, c’est suivant vos goûts. Faites un essai avec et sans et voyez ce qui vous plait le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-neuf − treize =