Déshydrateur, à quoi ça sert ?

Déshydrateur, à quoi ça sert ?

Le déshydrateur alimentaireest devenu un incontournable de la cuisine saine et créative. On voit des déshydrateurs aussi bien chez les particuliers que dans les restaurants, et de nombreuses recettes originales sont présentées comme ne pouvant être réalisées qu’avec cet appareil. Mais pour beaucoup, le fonctionnement et l’utilité d’un déshydrateur alimentaire sont encore trop flous. Voyons donc précisément à quoi sert un déshydrateur.

Pourquoi déshydrater des fruits et légumes ?

Un déshydrateur sert à sécher pour conserver

Le principe de base du déshydrateur alimentaire est de permettre l’évaporation de l’eau contenue dans les produits végétaux ou animaux. On s’en sert donc pour les fruits séchés, les légumes séchés, mais aussi toutes sortes de végétaux (fleurs, herbes aromatiques…) ou de matières animales (viandes, poissons).

Grâce aux ventilateurs dont il est équipé, un déshydrateur (aussi appelé séchoir) va activer la circulation de l’air à proximité des produits. Cet air peut être plus ou moins chaud, selon les réglages effectués. Même à température ambiante, la circulation accrue de l’air va produire une évaporation naturelle de l’humidité. Bien sûr, si l’air est chauffé, cette évaporation sera accélérée.

Prix et infos sur le déshydrateur Sedona ClassicLorsque l’on parle de chauffer l’air dans un déshydrateur, on entend des températures qui restent inférieures à 70°C. Il ne s’agit donc aucunement de cuisson, mais bien d’une évaporation de l’humidité contenue dans les aliments.

L’évaporation de l’humidité permet d’obtenir des aliments secs, qui ne sont plus sujets au pourrissement. En effet, tous les aliments secs se conservent pendant longtemps. Lorsqu’ils sont séchés au déshydrateur, avec un rapport durée de déshydratation/température de séchage optimal, ces aliments conservent leurs nutriments (vitamines, minéraux, enzymes…) qui sont contenus dans la matière sèche, et peuvent être consommés durant de nombreux mois.

Ils peuvent être consommés secs (comme des craquers ou des chips de fruits ou de légumes) ou bien réhydratés dans de l’eau ou dans un plat cuisiné dont ils absorberont l’humidité.

Un déshydrateur alimentaire permet de réaliser des préparations uniques

Au-delà de la seule conservation des aliments débarrassés de leur humidité, la déshydratation des aliments permet d’obtenir des textures qui ne sont accessibles par aucune autre méthode de préparation.

Le « cuir de fruits », par exemple, est réalisé en déshydratant des fruits réduits en purée. Cette pâte est ensuite finement étalée, puis déshydratée. Elle peut alors être coupée en diverses formes décoratives, en lanières, ou utilisée comme une crêpe à fourrer pour créer des présentations vraiment originales. Les légumes peuvent bien sûr être travaillés de la même manière.

Les viandes ou poissons séchés permettent d’obtenir des saveurs uniques.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 + 5 =